Bonjour

Répondre
Adrien D
Messages : 1
Enregistré le : 20 août 2018, 12:51

Bonjour

Message par Adrien D » 20 août 2018, 13:41

Bonjour tout le monde,

Adrien, 27 ans, diplômé d'un master LLCE anglais (parcours recherche), on m'avait dit qu'il était possible de devenir traducteur avec ce diplôme, sauf je cherche du travail dans le domaine en vain depuis une paire d'année ; aucun professionnel de l'emploi n'a jamais été capable de m'assister.
J'ai fait une demande à Pôle Emploi pour qu'ils m'aident à trouver un contrat au Québec, aux US ou en Angleterre, ils n'ont jamais donné suite, donc la seule expérience professionnelle réelle que j'ai (outre mes années de job étudiant pour financer mon logement...) c'est un an comme téléconseiller à Lisbonne, donc rien à voir avec l'anglais... j'ai bien travaillé sur des traductions puisque mes travaux de mémoire portent sur le sujet, mais ça n'est pas de l'expérience professionnelle à proprement parler.

Si vous avez un parcours similaire au miens, je serais très intéressé de savoir comment vous avez réussi à vous faire embaucher.
Je ne serais vraiment pas contre un conseil, quittes à devoir me réorienter un ou deux ans de plus en école (maximum...), les jobs d'étudiant ça commence à bien faire :/

Avatar du membre
Katju
Site Admin
Messages : 352
Enregistré le : 17 févr. 2018, 20:11

Re: Bonjour

Message par Katju » 20 août 2018, 13:58

Bonjour, Adrien,

Sur ce forum, nous sommes essentiellement des traducteurs indépendants, et non des salariés. Je doute que nous puissions beaucoup t'aider.

À la lecture de ta présentation, un problème saute toutefois aux yeux: celui du français! Des "s" en trop par-ci, des "s" manquants par-là, cela la fiche mal pour un aspirant traducteur. Rappelle-toi que ce que tu vas chercher à vendre, si tu veux être traducteur, c’est ton français. Bien sûr, il te faudra aussi connaître une ou des langues étrangères, mais ce que tu fourniras à un client ou à un employeur, c’est un texte en français. Il doit donc être irréprochable, ne serait-ce que parce que ton travail ne sera pas forcément relu par quelqu’un d'autre.

Clarika
Messages : 195
Enregistré le : 24 janv. 2018, 18:53

Re: Bonjour

Message par Clarika » 20 août 2018, 14:34

Bonjour Adrien,

côté diplômes, puisque tu le mentionnes, il en existe de plus spécifiques concernant la traduction. Peut-être est-ce une piste à creuser ?

Sinon, démarrer dans le métier est ardu, il faut beaucoup démarcher, sans se décourager. Ça reste vrai longtemps après avoir débuté, d'ailleurs, comme dans toutes les professions qu'on exerce en dehors du salariat, je suppose.

Bon courage !

Avatar du membre
alili81
Messages : 177
Enregistré le : 21 janv. 2018, 20:54
Contact :

Re: Bonjour

Message par alili81 » 20 août 2018, 17:01

Bonjour Adrien,

En effet, la traduction est un métier qu'on exerce essentiellement en freelance - j'ai l'impression que c'est encore et toujours une (douloureuse) découverte pour les jeunes diplômés, ce n'est pourtant pas faute de le répéter quand on nous demande des renseignement sur le métier... :/

Par ailleurs, il y a pas mal de sous-marchés et de spécialités différentes, en traduction, il est difficile de te donner des conseils ciblés sans savoir un peu ce que tu voudrais faire, ce que tu as déjà fait, quels sont tes domaines de prédilection, etc.

Pour quelques conseils généraux sur les débuts en traduction indépendante, tu peux commencer par exemple par cet article concis de notre confrère Laurent qui récapitule les bases : http://www.anothertranslator.eu/la-trad ... questions/ ou par le site The Savvy Newcomer de l'American Translators Association : https://atasavvynewcomer.org/, peut-être ?

Si tu es en France, ça vaut la peine d'essayer d'assister à une formation "Réussir son installation et se constituer une clientèle" proposée par la SFT (il y en a plusieurs par an dans différentes régions, il faut guetter un peu le calendrier : https://www.sft.fr/fo/public/evenement/accueil/index ). Elle est vraiment taillée sur mesure pour les jeunes diplômés et très utile.
Pouf, pouf.

Répondre